Entretien d’embauche : les questions les plus posées

 

Entretien d'embauche : souvent ce sont les mêmes questions qui sont posées.

Chaque entretien d'embauche est différent, cependant, ce sont souvent les mêmes questions qui sont posées dans ce genre d'entrevue.

Voici la liste des questions auxquelles vous devriez vous préparer :

  • Parlez-moi de vous. Soyez synthétique et clair, répondez en 30 secondes maximum. Centrez la question sur votre parcours professionnel. Commencez par vos études, votre premier poste, le second, etc. jusqu’à votre situation d’aujourd’hui.
  • Quelles sont vos faiblesses ? C'est une question que tout le monde préférerait éviter. Il faut répondre en minimisant ses faiblesses et mettant l'accent sur ses forces. Choississez davantage de parler de vos qualités professionnelles plutôt que personnelles : «Je suis perpétuellement  en train d’améliorer mes compétences en communication afin de devenir un présentateur plus effectif.  Je me suis joint récemment au club Toastmasters, ce qui m’aide beaucoup.»


  • Pourquoi vouloir travailler ici ? Avec cette question, le recruteur tente de savoir si vous voulez vraiment travailler pour l’entreprise ou si vous avez envoyé votre C.V. juste parce qu’il y avait une possibilité d'embauche. Un exemple pourrait être : «J’ai choisi des entreprises cibles dont les énoncés de mission correspondent à mes valeurs, où je sais que je pourrais être enthousiaste grâce aux activités de l’entreprise, et votre entreprise s’est très bien placée dans ma liste de choix.»
  • Pourquoi devrait-on vous embaucher ? Faites un résumé de vos expériences : «Grâce à mes cinq années d’expérience dans le domaine des finances et mes résultats obtenus en économisant sur le budget des entreprises, je pourrais faire une grosse différence au sein de votre organisme. Je suis sûr que je pourrais être un atout tangible pour votre équipe.
  • Quels sont vos objectifs ? Parfois, il semble plus judicieux de  discuter de vos objectifs à court et moyen terme plutôt que ceux à long terme. Par exemple, «Mon objectif immédiat est de trouver un emploi dans une entreprise en expansion. Mon objectif à long terme dépendra de ce fait de la direction que prendra l’entreprise. Je voudrais éventuellement me retrouver dans un poste avec certaines responsabilités.»
  • Pourquoi avez-vous quitté (ou pourquoi souhaitez-vous) quitter votre emploi ?Si vous êtes actuellement sans emploi, énumérez vos raisons de façon positive : «J’étais parvenu à survivre deux rondes de réductions des effectifs mais la troisième ronde consistait en une réduction de 20 % du personnel. Malheureusement, j’étais un de ceux qu’on a dû laisser partir.»Si vous êtes actuellement employé, concentrez-vous sur ce que vous désirez trouver dans votre prochain emploi : «Après deux ans, j’ai pris la décision de rechercher une entreprise qui mise sur le travail d’équipe et à laquelle je pourrais ajouter mon expérience.»
  • Quand étiez-vous le plus satisfait par votre précédent emploi ? Votre interlocuteur essaie de découvrir quelles sont les sources de votre motivation. Si vous parvenez à donner un exemple d’une tâche ou d’un projet auquel vous étiez emballé, cela donnera une idée de vos préférences à l’employeur. «J’étais vraiment satisfait dans mon dernier emploi parce que je travaillais directement avec les clients et leurs problèmes, ce qui, pour moi,  représentait une partie importante de mon ancien emploi.»
  • Qu’est-ce que vous avez de plus que les autres candidats n’ont pas?  Qu’est-ce qui vous rend unique? Cette question demande que vous fassiez votre propre évaluation de vos expériences, compétences et traits de personnalités. Faites un résumé concis : «Je possède un jumelage unique en compétences techniques et une facilité à bâtir des relations de longue durée avec mes clients, ce qui me permet d’utiliser mes connaissances et de les communiquer d’une manière simple afin que les clients puissent comprendre aisément.»
  • Nommez-moi trois choses positives que votre employeur précédent dirait à votre propos?  Il est temps pour vous de parler des vieilles évaluations et remarques de vos employeurs. C’est une excellente manière de vous vanter au travers des mots des autres : «Mon employeur m’avait dit que j’étais le meilleur designer qu’il avait eu. Il sait qu’il peut compter sur moi, et mon sens de l'humour lui plaisait.»
  • Quelles prétentions salariales avez-vous ? Ce serait tellement plus facile si l’employeur vous donnait une échelle salariale en premier. Préparez-vous en faisant des recherches quant au salaire offert pour des postes similaires dans cette région, et sachez pour quel salaire minimum vous êtes prêt à travailler. Une bonne réponse pourrait être : "Je suis persuadé que lorsque le temps sera opportun, nous pourrons nous entendre sur un montant raisonnable. Quelle est l’échelle salariale typique pour quelqu’un qui possède les mêmes genres d’attributs que moi ?"    Voir quel salaire demander et à quel moment parler salaire 
  • Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous?  Certains recruteurs utilisent ce genre de questions psychologiques pour déterminer si vous êtes capables de réfléchir rapidement. Si vous répondez un «chevreuil», vous donnerez peut-être une impression moelleuse et passive. Si vous répondez un «lion», on vous percevra comme étant agressif. Quel genre de personnalité est nécessaire pour combler le poste? Quel genre d’impression voulez-vous donner?
  • ;

Reportages

plus d’interviews >