Entretien d’embauche : la communication non verbale

Dans un entretien d'embauche, rien n'est plus important que le langage corporel. Facteur qu'on a tendance à toujours sous-estimer. Deux études réalisées par Albert Mehrabian, chercheur à l'Université de Californie (UCLA) en 1967 ont démontré l'importance du langage corporel dans la communication non verbale. Selon ses conclusions, que nous vous invitons à prendre avec réserve :

  • 7% de nos sentiments et opinions passent par ce que nous disons
  • 38% par le ton de la voix
  • 55% par les gestes

Entretien d'embauche : la communication non verbale est importanteNous communiquons donc plus par le corps que par les mots et vous devez en tenir compte lors d'un entretien d'embauche. Essayez de vous entrainer à paraitre confiant et sûr de vous, sans trop en faire, car il arrive de plus en plus que les recruteurs aient eux-mêmes connaissance de ces petits secrets qui nous trahissent. Et n'oubliez pas que bien souvent la première impression que vous donnerez sera celle qu'on retiendra de vous.

1. Bien commencer un entretien d'embauche

Pour bien commencer, il faut être détendu. Mettez-vous dans de bonnes conditions en préparant correctement votre entretien d'embauche. Allez repérer le lieu de rendez-vous pour ne pas arriver en retard, préparez tous les documents dont vous avez besoin pour ne rien oublier, relisez les mails que vous avez échangés avec votre futur interlocuteur... Et choisissez une tenue vestimentaire adaptée au poste pour lequel vous vous présentez et surtout pensez à ne porter que des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l'aise.

2. Faire bonne impression dès votre arrivée.

SOU-RIEZ. C'est de la communication non verbale pure. Il est important d'arriver avec le sourire. Saluez la réceptionniste, et pensez positif. Cela vous donnera l'impulsion de départ pour un langage corporel posititif du début à la fin de l'entretien d'embauche.



3 La règles des 4X20

Cette méthode est généralement enseignée aux commerciaux mais peut aussi s'appliquer à d'autres circonstances.

  • les 20 premières secondes : donnez une bonne première impression avec une tenue adaptée et un beau sourire. Prenez garde à votre démarche, vous devez avoir l'air confiant, mais pas trop. Adaptez votre attitude à celle du recruteur. Évitez de mettre en doute ce qu'il dit.
  • les 20 premiers gestes : la première poignée de mains est souvent une épreuve décisive pour les recruteurs. Elle doit être ferme sans excès (ne broyez pas la main de votre interlocuteur) mais surtout ne donnez pas une poignée molle ou fuyante. Si vous avez les mains moites, arrivez suffisamment à l'avance pour pouvoir vous laver les mains aux toilettes.
  • les 20 premiers centimètres : essayez de garder au maximum le contact visuel avec votre interlocuteur. Si vous avez des difficultés à soutenir son regard, concentrez- vous entre ses sourcils. Écoutez bien ce qu'il vous dit et acquiescez de temps en temps pour manifester votre attention.
  • les 20 premiers mots : respectez les règles élémentaires de politesse. Parlez de manière intelligible, claire et posée, ni trop lente ni trop rapide. N'hésitez pas à poser quelques questions sur le poste pour montrer votre intérêt.

4. Le langage corporel et la communication non verbale

Pendant votre entretien d'embauche,veillez à vous asseoir en face de votre interlocuteur. Asseyez-vous droit sur votre chaise, le dos bien appuyé sur le dossier. Prenez garde à ne croiser ni les bras, ni les jambes car cette attitude montre un repli ou un malaise. Et ne mettez pas vos mains dans les poches. Ne faites pas trembler votre jambe mais gardez vos deux pieds bien posés sur le sol. Montrez un langage corporel détendu et sûr de soi.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >