L'année 2020 a été une année difficile pour le marché de l'emploi. La crise sanitaire qui a frappé le monde entier a en effet très largement empiré une situation économique déjà peu encourageante. L'année 2021 devra assumer les conséquences de la régression économique de l'année précédente et travailler à la relance. Or, tous les secteurs n'ont pas été touchés de la même façon par la pandémie. Découvrez quels sont les métiers les plus prometteurs en 2021 et comment réorienter votre recherche d'emploi avec le plus de succès possible.

Quels sont les métiers qui recrutent le plus en 2021 ?

Les métiers les plus demandés en 2021 sont ceux qui ont bénéficié des circonstances particulières causées par la crise sanitaire. Les professions qui recruteront le plus en 2021 appartiennent donc notamment aux secteurs des soins et de l'informatique, mais les vocations commerciales et les fonctions ouvrières seront également en demande. Plus précisément, les profils les plus recherchés par les recruteurs en 2021 seront, par secteur :

  • Services : aide à domicile ;
  • Soins : infirmier, aide-soignant ;
  • Commercial : agent de tri, préparateur de commande, relation client, vendeur ;
  • Informatique : développeur informatique ;
  • Ouvrier : ouvrier polyvalent, manœuvre, ouvrier BTP, agent de propreté.

Vers où orienter sa recherche d'emploi en 2021 ?

Jason Stitt || Shutterstock

Quels sont les métiers dont le salaire va augmenter en 2021 ?

Malgré le contexte économique difficile, certains métiers porteurs bénéficieront d'une augmentation de salaire. Ceux-ci appartiennent généralement aux secteurs commercial et technique. D'après une étude de PageGroup, les professions qui verront leur rémunération augmenter le plus en 2021 sont, par secteur :

  • Comptabilité : collaborateur paie, auditeur, collaborateur comptable mixte ;
  • Commercial : responsable ADV, gestionnaire import, commercial grands comptes, ingénieur technico-commercial ;
  • Finance : analyste de risques ;
  • Droit : chargé de conformité, chargé d'affaires réglementaires ;


  • Marketing : traffic manager ;
  • Informatique : UX designer, chef de projet technique, analyste cybersécurité, technicien de maintenance ;
  • Ingénierie : ingénieur d'application.

Covid-19 : quel impact sur l'emploi en 2021 ?

La pandémie qui sévit actuellement dans le monde a eu un impact très négatif sur le marché de l'emploi en 2020. La légère récession qui se profilait en 2019 s'est transformée en véritable crise pour de nombreux secteurs. Si l'activité économique redémarre peu à peu, les entreprises restent très prudentes quant à de nouveaux engagements. Elles préfèrent en effet attendre de meilleures perspectives économiques et, si nécessaire, former à de nouveaux postes les employés qui travaillent déjà en leur sein.

Cependant, il existe certains secteurs qui ont été particulièrement sollicités durant la crise sanitaire. En premier lieu, il s'agit évidemment du secteur de la santé : les métiers d'infirmier et d'aide-soignant sont en très forte demande. Avec la popularisation du télétravail et des activités en ligne, les milieux de l'informatique et de la logistique se portent également bien. Les métiers de l'IT sont donc tout aussi, voire encore plus porteurs qu'avant la Covid-19. Le secteur agroalimentaire résiste aussi à la crise : en effet, s'il a dû faire sans ses clients de l'horeca pendant plusieurs mois, il a continué à alimenter la population tout au long du confinement. La reprise économique s'est donc faite rapidement parmi les industries agroalimentaires, et l'impact sur l'emploi dans ce secteur a été modéré.

Rawpixel.com || Shutterstock

Les nouveaux métiers de 2021

Outre les métiers qui ont pu résister à ces circonstances difficiles, il y a aussi de nouvelles professions qui sont apparues en raison de la pandémie et des contraintes que celle-ci a imposées sur le monde du travail et sur notre vie de tous les jours. Parmi ces nouveaux métiers recensés par la Qapa, on retrouve notamment :

  • L'assistant support télétravail, qui aide l'entreprise à organiser le travail à domicile ;
  • Le développeur de solutions home office, qui est chargé de suggérer des innovations technologiques qui facilitent le télétravail ;
  • Le désinfecteur nouvelle génération, qui doit être capable de désinfecter un bâtiment selon les normes sanitaires actuelles ;
  • Le chief digital transformation officer, qui est responsable de la sécurité sanitaire des employés et de la gestion des travailleurs à distance.
  • Cela vous a-t-il été utile ?
  • OuiNon