Le contrat de développement personnel intérimaire

Jeune femme tenant un cahier entre ses mains

Vous travaillez en interim depuis quelque temps, vous n'avez pas suivi d'études et vous aimeriez prétendre à des postes plus qualifiés ? Le contrat de développement personnel intérimaire pourrait être la solution pour vous...

  • Pour qui ?

Il s'adresse aux intérimaires peu qualifiés : il est limité aux personnes titulaires d'un diplôme de niveau V ou inférieur (le niveau V correspond à un CAP ou un BEP). Pour pouvoir profiter du contrat de développement personnel intérimaire, vous devez avoir travaillé au moins 450h au cours des 12 derniers mois, pas nécessairement dans la même agence. Vous vous engagez, en outre, à accepter les missions qui vous seront proposées à l'issue de la formation. Cette mesure est notamment proposée aux jeunes en difficulté recrutés par les entreprises de travail temporaire d'insertion.

  • Quelle durée de formation ?




Il permet de bénéficier d'une formation qualifiante de 175 à 450h, avec obligation pour l'agence d'interim de proposer un contrat d'une durée au moins égale à un tiers de la durée de la formation derrière, dans le domaine concerné par la formation.

  • Quelle rémunération ?

Pendant la durée de la formation théorique en organisme de formation et la formation pratique en entreprise, vous percevrez un salaire au moins égal au SMIC. Le calcul est effectué selon plusieurs paramètres, comprenant votre salaire sur les douze derniers mois précédant la formation, mais également le nombre d'heures que vous avez effectuées au cours de ces douze derniers mois.

  • Quel résultat ?

Les statistiques pour le contrat de développement personnel intérimaire sont très encourageantes : ce contrat peut conduire à des missions plus qualifiées en interim, ou bien à un emploi en CDD ou en CDI, notamment chez les jeunes.

Voir les autres types de formations proposés aux intérimaires.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >