Crédits ECTS

Le système de crédits ECTS fut créé en 1989 dans le cadre de la mobilité en Europe. Ce système repose sur une accumulation de crédits d'étude, ceci permettant une transparence et une comparabilité des diplômes. Les étudiants qui participent au programme Erasmus doivent cumuler un certain nombre de crédits ECTS pour obtenir leur semestre ou année à l'étranger.

Ce système ECTS est basé sur une standardisation de la comptabilisation de la progression des études. En effet,  l'idée est de quantifier les acquis d'un cours de façon cohérente, avec homogénéisation des évaluations. La mise en place des ECTS  ne prend son sens que dans le cadre d'un accord bilatéral entre deux universités.

Dans ce système, les outils suivants sont utilisés, ils composent l'ensemble de ce système :



  • le catalogue des cours
  • le contrat d'études
  • les relevés de notes
  • les crédits ECTS

Les crédits ECTS permettent d'exprimer la quantité de travail que chaque cours demande par rapport au volume global de travail nécessaire pour réussir une année d’études dans l’établissement, c’est-à-dire : les cours magistraux, les travaux pratiques, les séminaires, les stages, les recherches, le travail personnel et les examens ou autres modes d’évaluation. Ils représentent le volume de travail de l’étudiant demandé pour chaque cours par rapport à l’ensemble des cours d’un cycle d’études.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >