Un job en Espagne grâce à la bourse Leonardo da Vinci

laure gathy portraitLaure Gathy a tout quitté du jour au lendemain pour tenter sa chance en Espagne. C'est une jeune femme très occupée et hyper active. Malgré un diplôme HEC en poche, elle décide de repartir de zéro comme stagiaire via le programme européen Leonardo da Vinci. C'était il y a presque deux ans et aujourd'hui, elle occupe le poste de responsable commerciale et marketing pour l'Afrique dans une entreprise familiale d'Alicante en pleine expansion.

Laure se souvient de son arrivée en Espagne. Le programme Leonardo, elle connait bien puisqu'elle avait déjà participé au même programme en Allemagne et s'y était prise de la même façon. Partir quelques mois à l'avance pour suivre des cours intensifs de langues dans le pays afin d'avoir le niveau pour passer le test imposé par le programme Leonardo, c'est-à-dire une maîtrise "suffisante" de la langue du pays. Ensuite, chercher un stage en relation directe avec son cursus scolaire et/ou professionnel. Un mois avant le début de son stage, la jeune Belge était installée dans un appartement avec des espagnols, elle avait réussi son examen de langues, elle suivait des cours de danse et de yoga, bref elle réalisait parfaitement son projet. Mais voilà qu'en avril, " L'agence wallonne du programme Léonardo m'a contactée pour me dire qu'étant donné les circonstances, il n'y avait plus de gouvernement belge, les budgets étaient arrêtés, et que je devais attendre le mois de septembre pour voir si les choses allaient bouger." C'était sans connaitre Laure qui avait déjà trouvé une entreprise, via une connaissance, acceptant de la prendre comme stagiaire. Laure partira donc bel et bien travailler en Espagne mais avec un autre programme européen : Eurodyssée.



Au terme de ce stage, la petite entreprise familiale dans laquelle la jeune Belge était arrivée est en pleine croissance. Satisfait de son travail et de ses compétences linguistiques (français, anglais, allemand, néerlandais, espagnol) on lui propose de rester et de profiter cette fois de la fameuse bourse Leonardo dont les budgets s'étaient entre temps libérés.

Aujourd'hui, Laure est une jeune femme épanouie. Elle profite la vie et de sa chance d'avoir un bon travail en Espagne. Une chance qu'elle s'est elle-même créée. Laure conseille à tous les jeunes de se lancer dans l'aventure Leonardo car elle y a vécu une expérience très enrichissante. Bien qu'elle revienne régulièrement en Belgique, elle n'envisage pas du tout de retourner y vivre pour le moment. "Mes amis de coeur sont ici" explique Laure.

  • ;

Reportages

plus d’interviews >