Travailleur indépendant : le portage salarial

Le portage salarial pour les travailleurs indépendants

Le portage salarial peut être une bonne solution pour les travailleurs indépendants qui veulent conserver une certaine sécurité de l'emploi ou qui veulent tester leur activité pendant quelque temps avant de se lancer.

Qu'est-ce que le portage salarial ?

Il s'agit d'une relation entre une entreprise de portage salarial, un travailleur et un client. Le travailleur effectue une mission pour le compte du client, généralement dans le secteur des services (informatique, commerce, audit...). Le client verse des honoraires à la société de portage. Et la société de portage reverse une partie de ces honoraires au travailleur, après déduction des charges patronales et salariales et de sa commission.

Quel est l'intérêt du portage salarial ?

Il y en a plusieurs. Pour le travailleur indépendant qui souhaite se lancer en freelance mais n'est pas encore sûr d'avoir un marché suffisant, cela peut servir à tâter le terrain sans prendre trop de risques. En effet, étant donné que le travailleur a un statut de salarié, il conserve ses droits à la sécurité sociale et à la retraite et peut même prétendre au chômage sous certaines conditions si son contrat de portage est rompu.

De plus, passer par une société de portage permet selon les sociétés de bénéficier de formations ou d'aide au démarchage, bref, d'un appui supplémentaire.

Et enfin, cela permet de se débarrasser complètement des aspects administratifs et comptables du travail en freelance, et donc de se consacrer entièrement à la recherche de clients et à ses missions. Et pas besoin de statut indépendant puisque le travailleur reste salarié.

Quels sont les inconvénients du portage salarial ?

Le principal inconvénient reste la commission perçue par l'entreprise de portage salarial pour chaque mission effectuée. En effet, après déduction des charges sociales et de la commission de la société de portage, seuls 50 à 65% des honoraires versés par le client sont en réalité reversés au travailleur !


D'autre part, malgré le nom de salariat, cela reste une situation assez précaire.

A qui s'adresse le portage salarial ?

Majoritairement, le portage salarial s'adresse à des cadres dans le secteur des services.

Comment choisir sa société de portage salarial ?

En comparant les montants des commissions et les avantages apportés par chaque société : par exemple, une société de portage qui prend un petit peu plus de commission mais propose en échange des formations et un accompagnement peut être plus avantageuse, même si ça ne se perçoit pas nécessairement au premier abord. De même, certaines sociétés baissent leur commission si le travailleur effectue un certain montant de chiffre d'affaires dans l'année : renseignez-vous !

Pour en savoir plus sur les sociétés de portage salarial, vous pouvez visiter le site du SNEPS (Syndicat National des Entreprises de Portage Salarial).

Voir les autres statuts que peuvent adopter les travailleurs indépendants dans l'article Travailleur indépendant : les différents statuts.

Revenir à l'article 2013 : les formes d'emploi alternatives.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >