Travailler pour l’armée

Avec plus de 435 000 personnes, l'armée est l'un des plus gros employeurs de France et recrute chaque année des milliers de candidats dans presque tous les corps de métiers.

Travailler : s'engager dans l'armée

Essentiellement intéressée par les jeunes, l'armée française n'est pas un employeur comme les autres. Elle n'exige aucune expérience préalable, aucun diplôme. Au contraire, elle se charge de former ses travailleurs. Par contre, il s'agit de répondre à certains critères d'engagement. Une visite médicale obligatoire juge de l'aptitude du candidat à s'engager dans l'armée. De ce résultat dépend l'acceptation de son dossier.

Sachez que pour les officiers, les critères diffèrent quelque peu.


Une autre particularité est qu'il n'existe pas de 35 heures dans l’Armée. Et enfin, il faut avoir conscience que l’Armée a recours à la force, à la violence. Tout le monde ne peut pas le supporter.

Si vous n'êtes pas sûr d'être prêt à vous engager, une solution est de signer pour un CDD d'une année dans l’armée de terre. C'est l’équivalent militaire des emplois jeunes. C’est un CDD d’un an, renouvelable quatre fois et rémunéré environ 840 euros.

Voir Pôle emploi : travailler pour l'armée ou pour travailler pour la défense belge.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >