Travailler au Japon : les formalités à accomplir

Les formalités à accomplir pour partir travailler au Japon

Partir travailler au Japon n'est pas quelque chose qui s'improvise du jour au lendemain. Voici quelques formalités dont il faudra vous préoccuper si vous comptez vous installer au pays du soleil levant.

Avant le départ

Certaines des formalités pour partir travailler au Japon peuvent s'effectuer depuis votre pays d'origine.

Préparer votre déménagement au Japon

Si vous partez travailler au Japon sur le long terme, mieux vaut prévoir d'emporter vos affaires avec vous. En effet, les meubles et l'électroménager sont bien plus chers au Japon que chez nous, sans compter la commodité qu'apporte le fait d'avoir vos propres biens avec vous... Dans le cas où vous prendriez effectivement la décision d'emmener tous vos effets personnels avec vous, il vous faudra donc vous inquiéter du déménagement. Dans ce cas-là, mieux vaut passer par une compagnie spécialisée dans les déménagements internationaux, cela vous évitera quelques mauvaises surprises... Vous pouvez notamment consulter le site de la FIDI, la fédération des déménageurs internationaux. Et dans tous les cas, planifiez votre déménagement au moins trois mois à l'avance.

Faire certifier votre niveau de japonais

Si vous disposez d'un niveau de japonais satisfaisant, une bonne idée peut être de passer un test d'aptitude en langue japonaise, comme le JLPT. Cela sera incontestablement un atout pour trouver un travail sur place.

Ne pas oublier votre passeport...

Certes, ça peut paraître idiot, mais avez-vous vérifié la date de validité de votre passeport ? Si vous avez besoin de le faire refaire, vous devez vous y prendre minimum 3 mois à l'avance : cela peut sembler beaucoup mais les délais pour obtenir un passeport varient selon le lieu d'habitation, la période de l'année, etc. et ce serait vraiment trop bête que cela soit la seule chose qui vous bloque.


A votre arrivée au Japon

Et voici encore quelques formalités qu'il vous faudra accomplir à votre arrivée au Japon. Courage !

Demander votre carte d'étranger

Anciennement appelé Alien Registration System, le système d'enregistrement des étrangers au Japon a changé cet été, et c'est donc une carte de résident étranger qu'il vous faudra maintenant demander. Cette carte est indispensable pour de nombreuses procédures au Japon, et notamment pour travailler ou ouvrir un compte en banque. Vous pourrez trouver tous les renseignements néccessaires sur la page du Bureau de l'Immigration japonais (en anglais uniquement).

Faire traduire votre permis de conduire en japonais

Votre permis de conduire français n'est pas reconnu au Japon. Cependant, grâce à un accord entre France et Japon, vous pouvez l'utiliser pendant un an, sous réserve de le faire traduire en japonais. Cette procédure ne peut pas être effectuée depuis la France, et vous devez vous adresser à la Japan Automobile Federation, seule habilitée pour le faire. Bien entendu, ce ne sera utile que si vous parlez suffisamment bien japonais pour comprendre les panneaux de signalisation écrits en idéogrammes, et que vous vous sentez suffisamment à l'aise pour conduire à gauche.

Important : la liste de ces formalités à effectuer n'est pas exhaustive, prenez le temps de bien vous documenter avant de partir à l'aventure !

Revenir à la page Travailler au Japon.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >