Orientation post-bac : école publique ou privée ?

Vaut-il mieux faire sa formation post-bac en école publique ou en école privée ?

Pour la formation post-bac, vaut-il mieux opter pour un organisme public ou privé ? Les deux structures ont leurs avantages et leurs inconvénients. Les voici.

Ecoles privées : des frais de scolarité élevés

L'une des spécificités des écoles privées par rapport aux écoles publiques tient évidemment dans leur coût d'entrée, en général d'autant plus prohibitif que la réputation de l'école est bonne. Résultat : certains étudiants s'endettent avant même d'avoir commencé leurs études pour financer le coût de leur école, et la première chose qu'ils auront à faire en entrant dans le monde du travail sera donc de rembourser leur prêt. Cela peut être un bon investissement, mais mieux vaut être sûr de son coup ! Pour une école de commerce par exemple, les frais de scolarité annuels peuvent s'élever jusqu'à plus de 10 000€... Ce que l'on retrouve dans certaines écoles d'art ou d'ingénieurs privées. Attention donc à bien calculer votre budget !

Une sélection à l'entrée

Surtout, n'allez pas croire que l'argent suffit pour rentrer dans une bonne école privée. Certaines ont des concours d'entrée, d'autres opèrent une sélection sur dossier, bref, il ne suffit pas de payer les frais de scolarité pour rentrer en école privée !


Tout dépend de votre formation !

Il faut aussi prendre en compte que selon les formations, certaines écoles publiques peuvent avoir une bien meilleure réputation que certaines écoles privées, et inversement. De plus, toutes les écoles ne sont pas égales en qualité, qu'elles soient publiques ou privées : dans tous les cas, mieux vaut bien vous renseigner et consulter les classements des meilleures écoles. Enfin pour certaines formations encore relativement confidentielles, il est presque impossible de trouver des formations publiques. Un autre critère à prendre en compte avant de foncer tête baissée vers une école privée est de jeter un oeil aux diplômes qu'elle délivre : sont-ils reconnus par l'Etat ? Si non, ils risquent de ne pas avoir une grande valeur sur un CV. Enfin, qu'il s'agisse d'une école publique ou privée, recueillez les avis d'anciens élèves pour connaître la qualité de l'enseignement, cherchez à savoir s'ils ont trouvé du travail suite à leur cursus, etc.

Alors, public ou privé ?

La qualité d'une école n'a en résumé rien à voir avec son statut public ou privé. Le seul critère qui va vraiment changer, comme mentionné en début d'article, est le coût des frais de scolarité. Par contre, si les écoles publiques sont contrôlées par l'Etat, les écoles privées hors contrat, en revanche, peuvent dispenser l'enseignement qu'elles veulent et délivrer des diplômes non reconnus par l'Etat. Privilégiez donc une école privée sous contrat.

Revenir à la page La formation post-bac.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >