La VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience

VAE (Validation des Acquis de l'Expérience)

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) est un moyen pour le salarié de traduire certaines de ses compétences acquises grâce à son expérience professionnelle en diplôme ou certification professionnelle.

Qui peut bénéficier d'une VAE ?

Les salariés en CDD ou CDI, les demandeurs d'emploi, les bénévoles et volontaires justifiant d'au moins trois ans d'expérience dans le domaine visé par le diplôme qu'ils cherchent à acquérir peuvent bénéficier d'une VAE.

Comment demander une VAE ?

La Validation des Acquis de l'Expérience est une opportunité pour le salarié de faire reconnaître certaines de ses compétences acquises de par ses expériences professionnelles.

Dans un premier temps, le candidat à la VAE doit déposer auprès de l'organisme duquel il souhaite obtenir son diplôme un dossier de demande de recevabilité. Pour certains organismes, il s'agit simplement d'une formalité administrative visant à déterminer si le candidat remplit toutes les conditions légales nécessaires à la VAE. Pour d'autres, il s'agit d'une étude plus poussée.

Une fois sa demande de recevabilité acceptée, le candidat doit constituer un dossier de présentation de son expérience, dans lequel il relate avec précision les différentes expériences professionnelles lui ayant permis d'acquérir les compétences validées par le diplôme demandé. Des accompagnateurs peuvent aider à constituer ce dossier, mais leurs services sont en général payants. Toutefois, ils garantissent de meilleures chances de validation du dossier.

Le dossier de présentation de l'expérience est ensuite soumis à un jury, qui peut compléter son examen par un entretien avec le candidat dans certains cas. Le jury rend alors son verdict.

La validation du dossier peut être totale, partielle ou nulle. Si elle n'est que partielle, seules certaines des compétences revendiquées par le candidat pourront faire l'objet d'une Validation des Acquis de l'Expérience.


Qui finance ma VAE ?

Si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier d'une prise en charge de votre VAE par votre entreprise ou par l'organisme paritaire auquel elle cotise.

Si vous êtes demandeur d'emploi, votre VAE peut être financée par le Pôle Emploi ou par le Conseil Régional.

Si vous êtes indépendant, votre fonds d'assurance formation peut prendre en charge votre VAE.

Ces prises en charge ne sont pas automatiques et sont soumises à conditions.

Comment fonctionne une VAE ?

La Validation des Acquis de l'Expérience suppose la validation de certaines compétences par un diplôme ou une certification professionnelle. Cela signifie que dans la plupart des cas, vous allez devoir passer un examen. Pas question d'y arriver sans avoir travaillé : vous devez être conscient que vous allez devoir consacrer une certaine partie de votre temps, pris sur votre vie personnelle, à réviser vos cours et à vous préparer à l'examen.

En ce qui concerne l'examen en lui-même, si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier du congé de validation des acquis de l'expérience pour pouvoir vous y présenter. Il consiste en 24h pouvant être prises en une ou plusieurs fois, selon vos besoins. Votre employeur doit être avisé au minimum 60 jours à l'avance de votre demande de congé de validation des acquis de l'expérience, et il est en mesure de le reporter jusqu'à six mois si les circonstances l'exigent.

Revenir à la page Le droit à la formation.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >