CV pour les USA

USA : comment rédiger son CV

Personal data (état civil)

Conseils pour écrire son CV en anglais : notez bien qu'aux USA, les resumes ou CV sont presque anonymes car en accord avec les lois anti-discrimination, il est interdit de préciser votre âge, votre sexe, votre situation familiale ou encore de joindre une photo. N'indiquez donc que vos : nom, prénom, adresse, mail, numéro de téléphone (n'oubliez pas l'indicatif). Et notez  qu'aussi bien aux États-Unis qu'en Angleterre, vous pouvez faire apparaitre les noms des rubriques suivantes:

  • Name and firstname (nom et prénom)
  • Sex (genre)
  • Address and phone number (adresse et téléphone)
  • Date of birth (date de naissance)

Career planning (USA)

la statue de la liberte

Aux USA, pas de chichis, soyez direct. Exprimez vos ambitions professionnelles en en-tête du CV et mettez-les en lien avec ce que vous pouvez directement apporter à l'entreprise, voire à la société.

Education (formation)

On vous demande de rédiger cette partie du  CV de façon antichronologique. Commencez par votre diplôme le plus récent. Si vous ne trouvez pas d'équivalence pour votre diplôme, laissez le nom original. Citez vos différents stages (placement) en donnant la date, le nom de l'entreprise, le lieu et la qualification que vous avez acquise.
Ne vous attardez pas trop longtemps sur cette partie. Aux USA, on préfère l'expérience acquise pendant vos stages ou d'autres jobs aux diplômes. Par contre, si vous vous êtes distingué à une occasion particulière, si vous avez gagné un concours, obtenu des grades ou un honneur, vous devez absolument le mentionner.

Work experience ( expérience professionnelle)



Privilégiez cette partie du  CV chronologique en décrivant votre poste, vos missions et votre entreprise, sauf si cette dernière a un rayonnement international. Chronologique mais accordez plus d'importance aux postes récents. Aux USA, on a besoin de résultat : chiffrez, illustrez, démontrez autant que vous pouvez. Vous devez vous vendre, donnez un maximum de détails en utilisant des verbes d'actions accrocheurs car il est plus que probable que votre resume soit scanné par mots-clés pour faire une première sélection.

Professional skills (compétences professionnelles)

C'est dans cette rubrique du CV que vous pouvez indiquer vos connaissances informatiques ou en langue.

Précisez bien votre niveau :

  • Langue maternelle : mother tongue
  • Bilingue : bilingual
  • Courant : fluent
  • Intermédiaire : intermediate.

Miscellaneous (divers)

Attention, prenez bien le temps de soigner cette rubrique car les recruteurs aux USA considèrent que la pratique régulière d'un sport, d'une activité artistique ou associative en dit long sur la personne que vous êtes. Mais surtout, ne mentez jamais car aux USA, on vérifie très souvent les resumes. Par contre, ne mentionnez que les activités qui peuvent vous valoriser : une médaille sportive, une participation au journal de l'école, une année en tant que délégué de classe... Ne mentionnez pas toutes vos passions pour faire du "remplissage". Si vous avez de l'expérience dans le volontariat  (volunteer experience), n'hésitez pas à en parler.

References (références)

Cette rubrique est une spécificité des USA. Vous devez donner  le nom et les coordonnées de deux ou trois personnes pouvant témoigner de vos compétences car si un recruteur est intéressé par votre profil, il y a de grandes chances qu'il téléphone à votre ancienne entreprise pour connaitre leurs impressions. Demandez à d'anciens employeurs ou professeurs à l'université. Si vous préférez, vous pouvez préciser que vos références sont disponibles sur demande ("References available upon request"). Mais n'oubliez tout de même pas de le mentionner.

Cover letter (lettre de motivation)

Il est souhaitable de joindre une lettre de motivation (Cover letter)à votre CV. Sa rédaction ne diffère pas de la nôtre, soyez précis et clair. Et faites-vous relire par un natif.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >