Créer une micro-entreprise

Création d'une micro-entreprise

La micro-entreprise est un régime permettant aux personnes désirant créer une entreprise de petite envergure, avec un chiffre d'affaires ne dépassant pas un certain montant, de bénéficier de formalités simplifiées.

A qui s'adresse le régime de micro-entreprise ?

Le régime de micro-entreprise est adapté aux entrepreneurs désirant lancer leur activité seuls, sans associés, pour un montant de chiffre d'affaires ne dépassant pas 32 600 euros par an pour une activité de services et 81 500 euros pour une activité commerciale. Il est donc particulièrement bien adapté aux travailleurs indépendants ou freelance.

Quels sont les avantages d'une micro-entreprise ?

Les formalités de création et de gestion sont très simplifiées par rapport au formalisme de fonctionnement d'une entreprise normale. Avec le régime de micro-entreprise, vous n'avez pas à déposer vos comptes chaque année au greffe du tribunal de commerce ; vous devez seulement tenir un livre dans lequel vous consignez toutes vos recettes, consigner également vos dépenses et conserver toutes vos factures.

D'autre part, les micro-entrepreneurs doivent seulement déclarer leur activité auprès de la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) pour les commerçants, de la CMA (Chambre des Métiers et de l'Artisanat) pour les artisans, de l'URSSAF pour les professionnels libéraux ou du greffe du tribunal de commerce pour les agents commerciaux.

Enfin, la fiscalité est elle aussi très simplifiée.


Fiscalité du régime de micro-entreprise

Si vous choisissez de créer une micro-entreprise, vous n'aurez pas à payer l'impôt des sociétés, mais uniquement à déclarer vos bénéfices au titre de l'impôt sur le revenu. Le paiement de l'impôt sur le revenu sur vos bénéfices peut s'effectuer de deux façons. Soit vous choisissez simplement de déclarer le chiffre d'affaires de votre micro-entreprise en même temps que vos autres revenus, soit vous pouvez opter pour le versement libératoire. Avec le versement libératoire, vous payez votre impôt sur le revenu sur votre chiffre d'affaires en même temps que vos charges sociales, c'est-à-dire une fois par trimestre. Vous déduirez ensuite vos bénéfices de votre déclaration d'impôt sur le revenu.

Spécificités du régime de micro-entreprise

Si vous créez une micro-entreprise, vous ne facturerez pas la TVA à vos clients, mais vous ne pourrez pas non plus la récupérer sur vos achats. C'est à prendre en compte si vous souhaitez lancer une activité commerciale nécessitant un gros investissement de départ...

Quelle est la différence entre auto-entrepreneur et micro-entreprise ?

L'auto-entrepreneur n'est qu'une des formes juridiques concernées par le régime de micro-entreprise. Les entreprises individuelles, les EIRL, les EURL peuvent aussi en bénéficier.

Pour en savoir plus sur les différents statuts de travailleur indépendant, consultez notre article Travailleur indépendant : les différents statuts.

Revenir à la page Créer son entreprise.

  • Curriculums Vitae Premium

Reportages

plus d’interviews >