A qui demander une promotion ?

A qui devez-vous demander votre promotion ?

Respecter la stricte hiérarchie ? Suivre ses affinités ? Passer par-dessus les têtes ? Si vous êtes sur le point de demander un avancement, vous vous posez peut-être la question suivante : à qui demander une promotion ?

A votre supérieur direct

C'est en général la façon la plus correcte de procéder. Votre supérieur direct vous connaît bien, il supervise votre travail tous les jours, est capable de reconnaître vos compétences et vos points faibles, et si le courant passe bien, il pourrait être un allié de poids pour appuyer votre demande de promotion. Les choses se compliquent si vos relations ne sont pas très bonnes : il pourrait décider de vous saquer. Au contraire, s'il est très satisfait de vous, cela peut aussi avoir un effet pervers : il n'aura peut-être pas envie de laisser échapper l'un de ses meilleurs éléments !

A votre DRH




Si vous pensez effectivement que votre supérieur direct n'est pas la personne la plus indiquée pour réclamer une promotion, vous pouvez en toute logique solliciter le DRH de votre entreprise. Toutefois, ce n'est pas sans risques : vous allez probablement froisser votre supérieur direct en agissant de la sorte, et le DRH, qui ne vous voit pas forcément travailler au quotidien, sera peut-être moins à même de juger de vos compétences pour un nouveau poste.

A votre patron

Si vous travaillez dans une petite entreprise avec un climat plutôt familial, vous n'avez peut-être pas de service de ressources humaines ou de supérieur hiérarchique. Si vous voulez malgré tout demander un élargissement de poste (que l'on vous confie plus de responsabilités par exemple), la personne la plus indiquée pour recevoir votre demande de promotion est votre patron. Préparez le terrain en amont, et ne le prenez pas au dépourvu : sollicitez un entretien avec lui en affichant dès le départ vos intentions.

Revenir à la page La demande de promotion.

  • ;

Reportages

plus d’interviews >