Travailler au Québec : à quoi correspondent vos diplômes ?

Les équivalences de diplômes entre le Québec et la France

Avant d’aller travailler au Québec, vous allez devoir mettre à jour votre CV. Et c’est là que la question se pose : comment valoriser vos diplômes par rapport au système scolaire québecois ? Nous allons voir ici à quoi correspondent les diplômes français au Québec.

Le système scolaire au Québec

Au Québec, la scolarisation est obligatoire de 6 à 16 ans. A partir de 4 ans cependant, l’enfant peut intégrer une pré-maternelle, qui sera suivie d’une maternelle à 5 ans.

A 6 ans commence le cycle primaire, composé de trois cycles de deux ans chacun. L’enfant sort donc du cycle primaire à 12 ans.

Il intègre alors le cycle secondaire, composé de deux cycles de trois puis deux ans. Il s’agit d’une formation générale, durant 5 ans, de 12 à 17 ans en général. Cependant, les élèves souhaitant s’intégrer plus rapidement au marché de l’emploi peuvent choisir à partir de la troisième, quatrième ou cinquième année de suivre une formation professionnelle d’une durée variable.

A la suite du cycle secondaire, l’élève québecois peut choisir entre suivre une formation préuniversitaire en deux ans, qui lui permettra d’entreprendre des études par la suite, ou une formation technique en 3 ans pour intégrer le monde du travail. Le cycle collégial dure donc de 17 à 19 ou 20 ans selon les cas, et est sanctionné par un diplôme d’études collégiales qui serait donc l’équivalent de notre baccalauréat.

Vient ensuite l’université. Il faudra trois ans à l’étudiant québecois pour obtenir un baccalauréat, équivalent de notre licence, cinq ans pour une maîtrise, correspondant à notre master, et huit ans pour un doctorat, d’appellation équivalente en France.

L’équivalence de vos diplômes au Québec

Avant de partir travailler au Québec, vous pouvez solliciter une évaluation comparative des études effectuées en dehors du Québec. Il s’agit d’un document délivré par le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles qui donne l’équivalence québecoise du parcours scolaire effectué à l’étranger, comprenant notamment les équivalences de diplômes. L’évaluation comparative des études effectuées en dehors du Québec est obligatoire pour postuler dans la fonction publique ou dans l’enseignement au Québec.

Pour demander une évaluation comparative de vos études effectuées en dehors du Québec, il vous faudra remplir un formulaire de demande, présenter des copies de vos diplômes et leur traduction, fournir une copie de votre pièce d’identité (passeport) et vous acquitter de frais de traitement, dont le montant s’élevait à 109 dollars canadiens au 1er janvier 2012.

Attention cependant si vous comptez solliciter une évaluation comparative des études effectuées hors du Québec. Pensez à vous y prendre suffisamment à l’avance, car il faut prévoir en général au minimum quatre mois pour le traitement de votre dossier. S’il s’agit d’un document à fournir absolument pour le poste que vous briguez, demandez-le suffisamment à l’avance pour ne pas vous retrouver le bec dans l’eau !

Et pensez également à vous renseigner si vous souhaitez travailler au Québec : votre profession est-elle règlementée ?

Reportages

plus d’interviews >