S’installer en Polynésie

Déménager en Polynésie

S’installer en Polynésie peut être bien plus difficile que ne se l’imaginent les candidats à l’expatriation. En effet, le soleil n’efface pas tous les problèmes… qui sont tout de suite plus compliqués à résoudre lorsque l’on se trouve à 20 000km de ses amis et de sa famille ! Toutefois, avec une bonne préparation, vous devriez pouvoir vous installer en Polynésie sans trop de soucis.

Trouver un logement en Polynésie

Le logement est très cher en Polynésie. Aussi, il est conseillé de partir avec un petit pécule pour ne pas risquer de ne pas pouvoir payer votre futur loyer. Avant de signer quoi que ce soit ou d’envoyer de l’argent, il est fortement recommandé de visiter le bien que vous allez louer. En effet, malgré ses airs de carte postale, la Polynésie connait comme la métropole des problèmes de délinquance et de violence : choisissez donc soigneusement le quartier dans lequel vous allez habiter si vous comptez vivre à Papeete, par exemple.

Si vous préférez vivre en-dehors de Tahiti, posez-vous la question de l’isolement : serez-vous capable de vous organiser suffisamment pour ne jamais vous trouver à court de nourriture entre deux ravitaillements à Tahiti ? Pourrez-vous vivre loin du dynamisme et de l’agitation d’un centre-ville ? Ces questions peuvent paraître futiles, mais votre bonne acclimatation à votre nouvelle vie en dépend.

Déménager en Polynésie

La plupart des métropolitains devant déménager en Polynésie passent par des sociétés de déménagement, ce qui représente la solution la plus pratique même si c’est aussi la plus onéreuse… Il est conseillé de faire faire plusieurs devis par différents déménageurs afin de pouvoir les mettre en concurrence et faire ainsi baisser les prix.

Il n’est pas forcément utile de vous encombrer de vos électroménagers en Polynésie, la fréquence du courant en Polynésie étant différente de celle de la métropole, vos appareils ne pourront donc vraisemblablement pas s’adapter. De plus, vous risquez de payer une taxe sur tous vos appareils électroniques de moins de six mois (tous les conteneurs ne sont pas ouverts, mais si c’est le cas du vôtre, il faudra prouver factures à l’appui que vos appareils ont plus de six mois).

Vous devrez aussi payer une taxe de mise en circulation si vous emmenez votre voiture. Toutefois, renseignez-vous sur les prix pour la faire transporter jusqu’en Polynésie ainsi que sur les prix des voitures là-bas, car le coût de la vie y étant globalement plus élevé qu’en métropole, cela pourrait malgré tout être avantageux.

Vous emmenez avec vous votre animal de compagnie ? Renseignez-vous bien à propos des procédures, car en plus d’être à jour dans ses vaccins antirabiques, votre petit compagnon devra subir une période de quarantaine avant que vous ne revoyiez le bout de sa truffe !

S’adapter à la Polynésie

Première condition sine qua non pour s’adapter au mieux à la Polynésie : ne pas idéaliser et ne pas s’arrêter aux souvenirs de cartes postales que l’on peut garder de ses vacances ! Tous les Polynésiens ne sont pas gentils ni méchants, il n’y a pas moins d’inégalités sociales qu’en métropole et tous vos problèmes ne vont pas s’effacer au soleil. Si vous partez en toute connaissance de cause, vous aurez moins de chances d’être déçu.

En-dehors de ça, nos conseils sont les mêmes que pour toute expatriation : arriver ouvert d’esprit et humble et ne pas se cantonner à des relations avec les autres expatriés (même s’il ne faut pas les éviter comme la peste non plus ! Il s’agit simplement d’être aussi ouvert aux rencontres avec les Polynésiens de souche).

Revenir à la page Travailler en Polynésie.

Reportages

plus d’interviews >