Cinq erreurs à ne pas faire pour obtenir une promotion

Les erreurs à éviter pour obtenir une promotion

Obtenir une promotion demande un minimum de tact et de doigté, et certaines erreurs peuvent être considérées comme rhédibitoires. Les voici.

Faire du chantage à votre boss

Menacer de démissionner si on ne vous accorde pas cette promotion ne vous mènera à rien.

D’une part, c’est un coup de poker très risqué : que ferez-vous si votre boss vous fait comprendre que vous êtes libre de partir quand bon vous semble ? Vous serez obligé de démissionner ou de perdre toute crédibilité !

D’autre part, même si cela fonctionne, vous aurez certainement beaucoup dégradé vos relations avec lui en agissant ainsi et cela ne pourra que vous être préjudiciable par la suite.

Vous comparer aux autres

Même si c’est vrai, mettre en avant le fait que l’on vous confie plus de responsabilités qu’à Untel ou Untel pour un grade moins important ne vous aidera pas non plus. Cela décrédibilisera votre demande de promotion en la faisant passer pour une simple manifestation de votre jalousie, et dénotera un comportement puéril de votre part qui ne donnera pas envie de vous confier plus de tâches.

Lécher les bottes de votre supérieur hiérarchique

On ne vous dit pas de ruer dans les brancards à chaque fois que votre n+1 vous fait une remarque, mais n’acquiesez pas béatement à tout ce qu’il vous dit sous prétexte que vous allez demander une promotion et avez besoin de vous le mettre dans la poche. Nous avons cette chance en France d’apprécier une certaine honnêteté dans le milieu du travail : quand vous n’êtes pas d’accord, faites-le savoir et proposez des solutions constructives. Cela ne pourra que vous valoriser.

Vous concentrer essentiellement sur le salaire

Votre demande de promotion, si elle est acceptée, devrait logiquement se traduire par une augmentation de salaire. Toutefois, ne vous focalisez pas essentiellement sur cet aspect, car là aussi, cela pourrait décrédibiliser votre demande de promotion. Mettez plutôt en avant le fait que vous souhaitez endosser plus de responsabilités ou développer de nouvelles compétences.

Faire la mauvaise tête en cas de refus

Si votre demande de promotion est refusée, il doit certainement y avoir une bonne raison. Cherchez à la connaître, puis analysez : y a-t-il une possibilité que votre demande de promotion soit acceptée si vous la renouvelez dans quelque temps ? S’il n’y a simplement pas de possibilités d’évolution dans votre entreprise, il faudra peut-être penser à chercher du travail ailleurs. Toutefois, ne vous braquez pas parce que l’on vous a refusé une promotion : si vous comptez partir de l’entreprise, mieux vaut laisser une bonne image car le monde du travail est tout petit et vous pourriez être amené à recroiser certains de vos collègues tôt ou tard… Dans tous les cas, mieux vaut prendre les choses du bon côté et commencer à travailler sur les points à améliorer pour vous permettre d’obtenir cette promotion !

Revenir à la page La demande de promotion.

Reportages

plus d’interviews >