SNCF : recrutement massif de 40 000 personnes d’ici 2017

Vue de la gare de Bâle en noir et blanc

En ces temps de crise, on s’habitue plus à entendre parler de plans de licenciements massifs que de recrutements… Et pourtant, à la SNCF, c’est 40 000 postes qui vont être créés d’ici 2017. Pourquoi ?

Plusieurs raisons expliquent en fait cette frénésie d’embauche. Tout d’abord, les départs à la retraite que l’entreprise va devoir combler, alors même que le marché du train est en pleine expansion grâce à son avantage comparatif de plus en plus important par rapport à la voiture.

Et c’est là la deuxième raison : l’augmentation des prix des carburants, notamment, poussent même les automobilistes les plus tenaces à y réfléchir à deux fois avant de prendre leur véhicule. En dehors du coût de l’essence, il faut aussi prendre en compte les difficultés de stationnement toujours plus importantes dans les grandes villes, alors que toutes les gares ou presque sont implantées en centre-ville…

De plus, la SNCF va tenter en 2013 de se développer sur une offre inédite : le TGV low-cost. Le principe ? La mise en place de TGV à petits prix sur la ligne Paris-Lyon-Marseille-Montpellier, en n’opérant plus de distinction entre première et seconde classe mais en proposant des sièges au même niveau de confort basique, et en augmentant le nombre de places disponibles dans les trains. Des billets de TGV à moins de 25€, voilà qui devrait rencontrer un certain succès !

Et enfin en Ile-de-France, la SNCF a désespérément besoin de main-d’oeuvre pour l’entretien de ses infrastructures, ainsi que pour faire face à l’explosion du trafic : + 47,6% pour le TER et + 27% pour le Transilien !

En 2012, la SNCF aura déjà embauché environ 10 000 personnes. Début octobre, elle participait à un salon du recrutement à Paris avec pour objectif de pourvoir… 1000 postes. Et elle devrait également être l’une des premières entreprises à utiliser le dispositif des contrats d’avenir, avec 500 embauches prévues grâce à ce dispositif. En voiture !

Cliquez ici pour connaître les postes à pourvoir à la SNCF.

Voir notre dossier Travailler à la SNCF.

Reportages

plus d’interviews >