Que doit figurer sur un contrat d’intérim?

Les mentions suivantes doivent figurer sur tout contrat de travail :plumes de couleur

  • le motif  pour faire appel à un intérim
  • la qualification professionnelle du salarié intérimaire
  • la date de fin de la mission (ou sa durée minimale)
  • la date de fin de la période d’essai ainsi que les modalités de la période d’essai éventuelle
  • la description du poste de travail et les tâches qui lui sont attribuées
  • les qualifications professionnelles requises
  • le lieu de la mission
  • l’horaire de travail
  • la nature des équipements de protection individuelle que l’intérimaire doit utiliser et, le cas échéant, l’indication que ceux-ci sont fournis par l’entreprise de travail temporaire ;
  • le montant de la rémunération avec primes et avantages de salaire éventuels ainsi que les modalités de rémunération.
  • le nom et l’adresse de l’entreprise qui a délivré une garantie financière à l’entreprise d’intérim
  • le nom et l’adresse de la caisse complémentaire et de l’organisme de prévoyance dont relève l’entreprise de travail temporaire.
  • Le contrat doit aussi mentionner qu’à l’issue de la mission, l’entreprise n’ interdit pas une éventuelle embauche de l’employé intérimaire
  • une clause qui précise que le rapatriement est à la charge de l’entreprise d’intérim si la mission n’est pas réalisée en métropole

 

Voir

le travail en intérim

les avantages et les inconvénients de l’intérim en France

les avantages et les inconvénients de l’intérim en Belgique

 

 

Reportages

plus d’interviews >