Quand demander une promotion ?

Quand faire sa demande de promotion ?

Une fois prise la décision de demander une promotion, une question qui bloque souvent les salariés est celle de savoir quand demander une promotion. Evidemment, cela dépend aussi de votre entreprise, mais voici quelques moments qui sont en général propices à une demande de promotion.

L’entretien annuel d’évaluation

C’est la réponse la plus évidente à cette question. L’entretien annuel est l’occasion idéale de demander une promotion, dans la mesure où il est conçu pour faire un bilan de l’année passée, de vos compétences, de vos succès et de vos échecs. Attention toutefois : si votre supérieur ne paraît pas franchement satisfait de votre travail lors de cet entretien, mieux vaut l’assurer que vous allez faire de votre mieux pour atteindre les objectifs qu’il vous a fixés et reporter votre demande de promotion à plus tard. Autre facteur en défaveur de l’entretien d’évaluation : vous risquez de demander votre promotion exactement au même moment que tous vos collègues, et elle pourrait donc être noyée dans la masse.

Après un projet réussi

Vous venez de décrocher un gros client que vous essayiez de séduire depuis quelques mois ? Vous venez de boucler un dossier particulièrement tendu dans les temps ? Vous avez généré une augmentation significative du chiffre d’affaires de votre entreprise ? Ces situations sont sans aucun doute favorables à une demande de promotion. Vous aurez ainsi un premier argument tout trouvé, et votre chef sera dans de bonnes dispositions à votre égard.

Après un an d’ancienneté

Faites votre demande de promotion après au minimum un an d’ancienneté à votre poste, sous peine d’être perçu comme quelqu’un d’instable ou de trop ambitieux.

Quels sont les mauvais moments pour demander une promotion ?

Si votre chef est débordé de travail en ce moment, qu’il a des soucis personnels ou professionnels, ce n’est certainement pas le moment de lui demander une promotion. De la même manière, si on vient d’annoncer des résultats peu encourageants pour l’entreprise ou une perte de chiffre d’affaires, attendez un peu. Et le pire : si vous-même venez d’essuyer un échec, ne formulez surtout pas de demande de promotion à ce moment-là, cela passerait pour de la provocation. D’une manière générale, un bon moment pour demander une promotion est un moment où vos supérieurs ne sont pas débordés de travail et où vous percevez un climat positif. Bonne chance !

Revenir à la page La demande de promotion.

Reportages

plus d’interviews >