Les principaux freins à la création d’entreprise

Les risques liés à la création d'entreprise

La création d’entreprise est présentée comme un élément de réponse fort à la problématique du chômage. Pourtant, si de nombreux Français envisagent plus ou moins vaguement de créer leur entreprise, ils ne sont pas si nombreux à sauter le pas. Quels sont les principaux freins à la création d’entreprise ?

Cela coûte cher

C’est le principal frein à la création d’entreprise relevé. Entre le capital de départ, les taxes et frais divers, la création d’entreprise est perçue comme trop onéreuse. Pourtant, de nombreuses aides à la création d’entreprises existent, ainsi que des prêts d’honneur ou des concours. Pour les projets d’envergure, il est même possible de se tourner vers les business angels. De plus, tous les projets de création d’entreprise ne nécessitent pas un gros budget, d’où l’utilité de tout chiffrer minutieusement : peut-être aurez-vous une bonne surprise ? Choisissez l’activité d’entreprise qui vous correspondra le mieux.

C’est trop risqué

Investir ses économies, prendre le risque de mettre en jeu sa maison ou ses possessions personnelles, mettre en péril la stabilité financière de ses proches… La création d’entreprise est perçue en France comme quelque chose de risqué. Et ce n’est pas un non-sens, puisque 3 entreprises sur 10 ne survivent pas plus de trois à cinq ans. Pour autant, le goût du risque (mesuré, bien sûr!) est primordial chez un entrepreneur. Pour vous aider à vous lancer, sachez que tous les statuts à responsabilité limitée limitent la prise de risque à votre capital professionnel. Vous pouvez de plus bénéficier d’un accompagnement de la part de la chambre de commerce et d’industrie ou d’associations. Alors en avant ! Et renseignez-vous avant sur les étapes à suivre pour créer une entreprise !

C’est compliqué

Les formalités administratives sont perçues comme un frein important à la création d’entreprise en France. Cependant, si certaines formes d’entreprise sont en effet très lourdes à gérer, la plupart des entreprises individuelles sont assez simplifiées. Et si votre entreprise atteint une taille trop importante pour que vous soyez le seul à la gérer, il sera toujours temps de vous entourer. De plus, les chambres de commerce et d’industrie proposent régulièrement des formations en gestion, en administration et en ressources humaines afin d’aider les futurs créateurs d’entreprise. Cependant, vous pouvez suivre nos conseils  pour maîtriser  les techniques administratives de base tels que faire une facture, élaborer une devis, rédiger un contrat

Cela demande trop d’investissement

C’est certain : la création d’entreprise demande un gros investissement personnel. Mais cela n’implique pas nécessairement de délaisser sa famille. L’avantage de créer sa propre entreprise, c’est qu’on est seul maître bord, encore plus quand on n’emploie aucun salarié. Aussi, vous pouvez très bien décider de prendre du temps pour être avec vos enfants le soir et de travailler une fois qu’ils sont couchés, vous réserver un week-end de détente tous les mois, ou encore choisir d’exercer votre activité à temps partiel pour avoir le temps de vous occuper de votre famille. Avant de vous lancer, poser la question: Ai-je le profil d’un entrepreneur?

Mes proches désapprouvent

Il est évident que sans l’approbation de votre conjoint et de vos proches, il va vous manquer un soutien qui peut être précieux quand on se lance dans la création d’entreprise. Plutôt que de vous braquer, essayez de les impliquer dans votre projet : montrez-leur votre étude de marché, votre business plan, tentez de les rassurer, au besoin participez ensemble à une réunion d’information à propos de la création d’entreprise. Montrez que vous tenez compte de leur avis tout en tentant de les rassurer et si votre projet est solide, ils finiront certainement par se ranger à vos côtés.

Vous êtes un peu rassuré ? Rendez-vous à la page Créer son entreprise ou encore informez-vous sur les étapes de création d’entreprise.

Reportages

plus d’interviews >