Le congé individuel de formation intérimaire

Livre ouvert surligné au fluo

 En tant qu’intérimaire, vous bénéficiez d’un droit à la formation, comme tout salarié. L’une des options possibles de formation est le congé individuel de formation intérimaire.

  • Conditions

Si vous avez accumulé plus de 1600 heures de travail intérimaire au cours des 18 derniers mois, dont au moins 600 dans l’agence dans laquelle vous faites la demande, vous pouvez prétendre au congé individuel de formation intérimaire. Vous avez toutefois l’obligation de l’annoncer suffisamment tôt à votre employeur, mais si vous remplissez toutes les conditions, il ne peut pas vous refuser cette formation.

  • Durée de la formation
Votre formation peut être prise en charge pendant 12 mois maximum si elle est à temps complet, 1200h si elle est à temps partiel.
  • Rémunération

Pendant votre congé individuel de formation, vous pouvez effectuer une demande de prise en charge auprès du Faf-TT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire). Cela vous permettra de conserver une rémunération pendant la durée de votre formation, équivalente à 100% de votre précédent salaire s’il est inférieur à deux fois le montant du SMIC, et entre 80 et 90% de votre salaire précédent s’il est supérieur à deux fois le montant du SMIC.

  • Pour qui ?
Les personnes qui souhaitent changer d’activité, celles qui souhaitent accéder à un diplôme de niveau supérieur, ou bien tout simplement celles qui veulent acquérir ou développer des compétences utiles dans leur domaine habituel.

Pour plus d’informations concernant le congé individuel de formation intérimaire, consultez la page du gouvernement à ce sujet.

Et pour connaître les autres types de formation proposés aux intérimaires, consultez notre article sur la formation pour les travailleurs intérimaires.

Reportages

plus d’interviews >