La mutation dans la fonction publique

La mutation pour les fonctionnaires

La mutation peut être une étape importante de la carrière d’un agent de la fonction publique, qu’il s’agisse d’une mutation géographique (externe) ou d’un changement de poste (interne). Voici quelques informations à connaître à propos de la mutation dans la fonction publique.

Qui peut prétendre à une mutation dans la fonction publique ?

Les fonctionnaires titulaires de leur poste peuvent prétendre à une mutation dans la fonction publique. Seront prioritaires les fonctionnaires séparés de leur conjoint pour raisons professionnelles (demandant une mutation pour pouvoir rejoindre leur conjoint) et les agents handicapés concernés par l’obligation d’emploi.

Mutation interne ou mutation externe ?

Tout dépend de ce que vous recherchez : vous déplacer géographiquement ou changer de poste.

La mutation interne

La mutation interne consiste à changer d’affectation au sein de votre établissement d’origine tout en conservant votre grade. Une mutation interne peut être demandée par l’agent, mais aussi par l’employeur.

La mutation externe

Il s’agit d’une mutation géographique, c’est-à-dire d’un changement de lieu d’exercice de vos fonctions. Là aussi, vous conserverez votre grade, et votre employeur ne peut pas demander votre mutation externe. Beaucoup de fonctionnaires profitent de la mutation externe pour partir travailler dans les DOM-TOM.

La procédure à suivre pour une mutation dans la fonction publique

Les procédures à suivre pour demander une mutation dans la fonction publique sont différentes selon que vous faites partie de la fonction publique hospitalière, territoriale ou d’Etat. Cependant, dans les trois cas, les établissements sont tenus de faire connaître leurs postes vacants pour permettre la mobilité des fonctionnaires. Suite à une demande de mutation, l’établissement d’origine peut demander un préavis de trois mois afin de pouvoir s’organiser avant votre départ. Et si vous déposez une demande de mutation et qu’elle reste sans réponse après deux mois, elle est considérée comme acceptée.

Revenir à la page Travailler dans la fonction publique.

Voir nos autres articles concernant la mutation professionnelle.

Reportages

plus d’interviews >