Etudier à l’étranger

Entre Erasmus, le volontariat international et le stage en entreprise, les jeunes sont de plus en plus mobiles et nombreux à avoir étudié à l’étranger. Conscients de la crise sur le marché de l’emploi, les étudiants considèrent qu’un court séjour en-dehors de leurs frontières ou étudier à l’étranger pour un plus long terme, leur permettra non seulement d’ajouter une belle ligne sur leur CV mais aussi d’apprendre une nouvelle langue.

Voici quelques liens pour partir à l’étranger.

53 % des jeunes Européens sont prêts à aller travailler à l’étranger

 

jeune femme sur le depart

Selon un rapport Eurobaromètre Flash publié le 18 mai 2011, plus de la moitié des jeunes européens affirment être prêts à travailler dans un autre pays de l’Europe. Cette tendance devrait améliorer la situation du marché du travail européen étant donné que la mobilité professionnelle dans l’Union Européenne n’atteint à l’heure actuelle que les 3%. Les jeunes ont répondu qu’étudier à l’étranger leur a principalement apporté les moyens  de parler une langue étrangère, une faculté d’adaptation relationnelle et environnementale, le respect des cultures différentes, des compétences qui séduisent  les employeurs. L’étude souligne que dans 18 pays sur 31, la majorité des personnes interrogées ont mis l’amélioration de leurs compétences linguistiques comme compétences prioritaires.

Etudier à l’étranger : difficile? (suite de l’article)

Eurobaromètre Flash publié le 18 mai 2011

Reportages

plus d’interviews >